à venir Évènements
Publié le 27 avril 2020
Autre

Témoignage du confinement #5

Image de l'article

La situation que nous vivons dans le monde est inédite et Albi ne fait pas exception. Alors que la majorité des Albigeois est confinée à domicile, d’autres continuent à assurer les services à la population. Mais pour chacun d’entre nous, la vie a radicalement changé.

La MJC d’Albi essaie de maintenir le contact et la proximité entre nous, pour partager ces moments qui bouleversent nos existences.

La ville d’Albi nous a sollicité pour recueillir les témoignages de nos adhérents, de nos intervenants, de nos bénévoles et de nos animateurs. Nous t’invitons à témoigner avec tes mots de ce que tu vis au quotidien, de la manière dont tu appréhendes cette période, seul ou avec tes proches, en télétravail ou sur le terrain.

Aujourd’hui, le témoignage de Guillaume – Une parenthèse, un pause de quelques semaines

Pour la plupart de nos citoyens il s’agit d’une période de rupture sociale, qui vous coupe de vos habitudes. Fini le petit café avec les collègues de boulots , le concert entre amis le samedi, le match de rugby avec les copains le dimanche, ou simplement la promenade en vélo avec les enfants. Je comprends que cela puisse être une source d’angoisse pour beaucoup, et qu’être projeté sans préparation en dehors de sa routine peut être déstabilisant.

Mais tout ceci n’est pour vous qu’un parenthèse, une pause de quelques semaines dans votre vie, et qu’après la pluie vient le beau temps. Le confinement devient un sujet de plaisanterie sur les réseaux sociaux car on sait qu’il aura une fin et que la vie pourra reprendre comme avant, et c’est tant mieux.

Mais pour certains, la sortie du confinement ne sera pas flagrante. Ces personnes vulnérables, handicapées, qui sont privées de nombreux lien sociaux et vivent le confinement sur du long terme, en fonction de leur état de santé, l’évolution de leur maladie, le soutien disponible…

Alors au moment de reprendre le cours habituel de votre vie, quand cette crise sera passée et que nous célèbrerons la liberté retrouvée, n’oubliez pas que cette période a su renforcer le lien social de proximité, l’entraide entre voisins, les circuits courts, une consommation raisonnée… et avec beaucoup de bienveillance, ayez une pensée pour toutes ces personnes qui restent confinées, et faites durer ce qu’il est sorti de beau du vivre ensemble !

Prenez soin de vous et profitez de ce que chaque jour vous apporte, au dedans ou au dehors.

Guillaume DOOMS