à venir Évènements

La MJC d’Albi est en danger

Heure & Date
4 janvier 2022 à 09:00
Lieu
MJC d'Albi 13, rue de la République 81000 Albi
Tarif
Partagez
Une image de l'artiste

Un espace culturel de proximité

Portée par la conviction que la culture est un levier d’émancipation individuel et collectif, la MJC est attentive à créer les conditions propices à l’émergence et au développement des potentialités de chacun. Elle affirme la conception de la culture comme un moteur d’émancipation des peuples et un outil de démocratie. Depuis plus de 60 ans, la MJC est un lieu d’accueil inconditionnel de pratique, de formation, d’expérimentation et de création ouvert à toutes les générations.

L'avenir de l'association est aujourd'hui menacé

Lors du dernier conseil municipal du 13/12, la ville d’Albi a pris la décision de ne plus attribuer de subvention de fonctionnement à la MJC d’Albi à compter du 1er janvier 2022. Et nous venons d’apprendre que la subvention permettant via la fédération régionale de financer le poste de direction sera elle aussi supprimée en 2023. La ville d’Albi retire donc totalement son soutien à la MJC. La situation est donc extrêmement grave puisqu’aujourd’hui, les décisions de la municipalité compromettent l’avenir de l’association et la poursuite de son action à destination de tous. Malgré son importante capacité d’autofinancement (plus de 40 %), la MJC a besoin d’une aide de la collectivité pour assumer ses charges fixes liées à son fonctionnement quotidien et ainsi maintenir un projet qui s’inscrit dans le sens de l’intérêt général depuis plus de 64 ans.

L’impact sur la MJC

  • Un impact sur l’activité professionnelle de près de 35 personnes
    • 15 salariés soit 6,5 ETP
    • 18 intervenants réguliers soit 1,5 ETP
  • Fin des activités régulières de la MJC d’Albi. Fin du laboratoire du vivre ensemble et du partage des valeurs que la MJC d’Albi porte depuis sa création au travers de ses très nombreuses actions que des dizaines de milliers d’Albigeois ont un jour ou l’autre forcément traversées, et qu’ainsi, des milliers d’autres ne pourront plus traverser les prochaines années. Un grand vide pour la diversité socioculturelle de la ville.
  • Fin de 64 ans de présence de la MJC sur la ville d’Albi, MJC reconnue à l’échelle locale mais aussi départementale, régionale pour son dynamisme et ses actions. Fin surtout du rôle sociétal et culturel que joue ce type de structure en toute indépendance.
  • Fin des nombreux partenariats et des projets encore non réalisés

La MJC n'a pas de projet, selon la ville d'Albi.

La raison de cette décision est extrêmement simple : la ville considère que notre association porte un projet qui ne lui convient plus depuis les dernières élections, et que nous n’avons pas présenté de nouveau projet comme elle nous l’a demandé il y a un an en nous coupant de moitié la subvention. Mais, notre projet, nous le portons depuis des décennies et son contenu se renouvelle sans cesse au fil des périodes et des années s’adaptant aux évolutions et aux contextes. La ville, représentée par 5 élus au Conseil d’Administration de l’association, contribue activement aux échanges et a toujours eu un regard bienveillant et apporté tout son soutien aux différents projets qui ont traversé la maison. Aujourd’hui le reproche est fait que nous n’aurions pas de projet… mais convenons que si la ville déclare que notre projet ne lui convient plus, c’est que la ville perçoit bien un projet ! Et s’il ne lui convient plus aujourd’hui, nous nous posons la question de savoir « Pourquoi ». Pourquoi les valeurs que porte la MJC dans son projet ne conviennent plus à la ville qui l’a pourtant régulièrement soutenu lors de son dernier mandat ? Qu’est-ce qui amène à ce virage à 180 ° ? Que le pourquoi soit énoncé clairement car pour l’heure, pour nous, ce n’est pas compréhensible, il n’y a pas d’argument recevable. Lors de notre dernier rendez-vous avec la ville, nous avons posé la question de ce qui ne convenait plus. Aucune réponse opérationnelle si ce n’est qu’elle considère que la vision que porte la MJC et son équipe est passéiste. Nous n’avons pas eu de réponse non plus sur les impasses dans lesquelles nous nous trouvons pour travailler avec certains services de la ville ni sur ce qui motive la non-publication des informations que nous faisons parvenir régulièrement au journal municipal concernant les actions de l’association. Une seule ritournelle de la ville, sans explication de ce qui est attendu ou reproché : nous n’aurions pas de « nouveau projet ».

Mobilisation générale et débat ouvert à tous

Dès la rentrée de janvier, nous souhaitons poursuivre le débat autour de l’avenir de la MJC à Albi. Nous allons lancer une mobilisation générale de soutien, rechercher des fonds d’urgence et mettre en œuvre des moyens et actions pour envisager un avenir plus durable que celui que la situation actuelle semble nous imposer. Pour sauver les emplois, pour défendre nos valeurs et pour sauver notre activité, pour la régénérer aussi, nous accueillerons quiconque souhaite se joindre à nous pour inventer ce nouveau Lieu Commun, tiers lieu citoyen de l’Albigeois. Et la ville y sera comme toujours la bienvenue.