à venir Évènements
Publié le 22 avril 2022
La MJC

Communiqué aux adhérents

Image de l'article

Communication aux adhérents

Chers adhérents,

MJC en péril | Rapide historique de la situation

La réduction drastique de la subvention municipale décidée au Conseil Municipal de décembre 2020 (division par deux) a été faite de la façon la plus brutale, sans explication, sans justification, sans débat. Cette décision, survenue en pleine crise sanitaire, mettait à mal notre fonctionnement car la ville d’Albi a toujours été notre principal subventionneur, subvention bien nécessaire pour mener des actions dans le domaine culturel, rémunérer le personnel salarié à temps partiels ou complets (9 CDI) et les assurer des conditions d’accès pour tous aux propositions de l’association. Nous avons cependant pris des mesures afin de poursuivre, dans ces conditions, nos activités. Ce qui nous a permis d’effectuer la rentrée de la saison 2021-2022 honorablement.

Mais à la suite de l’annonce au mois de décembre 2021 du retrait total des subventions municipales pour 2022 (0 €) dont bénéficiait l’association depuis sa création, nous avons entrepris des démarches pour étudier la possibilité de poursuivre l’action de la MJC.

Malgré le soutien d’autres partenaires institutionnels et une capacité d’autofinancement qui s’est améliorée ces dernières années grâce à nos efforts et à laquelle vous contribuez à travers vos participations (cotisations, adhésions), le modèle économique de l’association reposait jusqu’à présent (comme c’est le cas de la majeure partie des MJC) sur une aide au fonctionnement de la ville. Depuis 1957, l’association et la municipalité ont su entretenir un climat propice à une relation partenariale permettant d’œuvrer, à travers l’action de la MJC, à enrichir la vie sociale et culturelle locale. Ce climat s’est détérioré depuis les dernières élections municipales sans que nous en comprenions la raison. Comme vous avez pu le lire ou l’entendre à travers les propos des élus de la majorité, la municipalité n’est pas convaincue de l’intérêt du projet porté par l’association et ce malgré des perspectives nouvelles débattues et approuvées lors de notre dernière assemblée générale le 30 juin 2021. Interrogées sur l’absence de soutien pour l’année 2022 lors de la réunion du Conseil d’Administration du 21 février 2022, les élus à la culture et à la jeunesse ont affirmé le souhait de la ville de ne pas échanger sur les conditions d’un partenariat renouvelé avec la MJC.

Procédure de sauvegarde et annonce du retrait des locaux

Compte tenu de la gravité de cette situation et de la procédure d’alerte donnée/initiée en ce début d’année par notre Commissaire aux Comptes, le premier trimestre a été consacré à l’étude des possibilités d’une poursuite de l’action de l’association. Pour mener cette réflexion, la MJC s’est appuyée sur Mouvement associatif, France Active mais y a associé, également, les Fédérations départementale et régionale des MJC ainsi que son commissaire aux comptes. Compte tenu de la fragilité dans laquelle se trouve l’association, le Conseil d’Administration de l’association a engagé des démarches pour placer la MJC dans une procédure de sauvegarde auprès du tribunal judiciaire d’Albi pour lui permettre d’envisager les conditions de cette poursuite d’activité. La demande de sauvegarde a été déposée le 1er avril dernier et accordée par le tribunal lors de l’audience du 12 avril 2022. Cette procédure devait permettre à l’association de disposer du temps nécessaire pour retrouver un équilibre budgétaire en faisant des choix d’orientations et en mobilisant de nouveaux partenaires et ainsi assurer sa pérennité.

Mais le jour même où nous entamions la procédure de sauvegarde, la ville nous notifiait sa volonté de ne plus mettre à disposition de l’association les locaux situés au 13 rue de la République. En privant la MJC, dès la rentrée scolaire prochaine, de cet espace qu’elle occupe depuis 1957, date de sa création, la municipalité compromet, une fois de plus, tous les efforts de l’association pour assurer sa pérennité.

Un profond sentiment d’injustice

Au-delà du sentiment d’injustice lié à la mise en difficulté de l’association depuis 18 mois, sentiment que partagent à minima plus de 5500 personnes signataires de la pétition que nous avons diffusée, nous sommes accablés par la façon dont la municipalité agit à l’égard de l’association. Car au-delà des motivations qui peuvent être celles du Maire et de l’équipe qui l’entoure, nous vivons depuis 18 mois une succession de décisions qui placent l’association dans des difficultés qui s’additionnent et ne lui donnent pas la possibilité de s’adapter, de rebondir. En premier lieu, la ville d’Albi a annoncé la diminution de 50 % des subventions attribuées à la MJC d’Albi (novembre 2020) pour ensuite les supprimer totalement (décembre 2021). Entre temps nous découvrions la naissance d’un projet immobilier prenant place sur la parcelle mise à disposition de l’association depuis 64 ans (octobre 2021) pour enfin nous voir sommés de quitter les lieux (avril 2022). Chacune de ces décisions a été annoncée sans laisser de délais ou de préavis à l’association.

La dénonciation de la convention d’occupation des locaux dont jouit la MJC depuis de nombreuses années n’a pas dérogé à cette ligne directrice dont on peut légitimement interpréter l’intention de la ville qui prévalait dès le départ…

Plus que jamais, l’avenir de l’association est compromis.

Quelle suite ?

Le placement de la MJC en procédure de sauvegarde est associé à une première période d’observation de 2 mois à l’issue de laquelle le tribunal se prononcera sur la poursuite ou l’arrêt de l’activité de l’association. Nous connaissons déjà la date de l’audience à laquelle cette décision sera rendue, il s’agit du mardi 14 juin 2022. Il va sans dire que le retrait par la ville des locaux qu’occupe l’association compromet grandement la possibilité de poursuivre l’activité de la MJC, optique que le Conseil d’Administration engageait à la suite de ce premier trimestre 2022.

Le sort de la MJC sera étudié par le tribunal judiciaire d’Albi le 05 juillet prochain.

La prochaine Assemblée Générale de l’association s’est tenue le samedi 14 mai 2022.

Cette journée a permis d’échanger et de débattre sur la situation mais également de mettre en commun les volontés, et envies d’agir ensemble. La réflexion se poursuivra le 1er juillet prochain, lors de VACARME[S], dernier évènement organisé à la MJC dans son lieu historique du 13 rue de la République à Albi. Il s’agira d’envisager la poursuite de l’objet de l’association à savoir « l’accès à l’éducation et à la culture afin que chacun participe à la construction d’une société plus solidaire ».

Nous savons pouvoir compter sur votre présence et votre engagement. Plus que jamais, il est essentiel de défendre la nécessaire subsistance du tissu associatif avec une diversité d’espaces et de propositions participant à la construction d’un monde commun dans lequel chacun est reconnu dans sa singularité et son être au monde.

Associativement vôtre

Le Conseil d’Administration de la Maison des Jeunes et de la Culture d’Albi

Pour nous contacter : presidence@mjcalbi.fr